Au mois d’Avril, ne te découvre pas d’un fil !

Pour faire ma rebelle, et parce que tout évolue, si on arrête de faire toujours comme tout le monde. J’ai décidé de vous concocter une recette estivale style méditerranéenne. Qui vous permettra non seulement de vous régaler mais aussi de faire venir la chaleur en vous et autour de vous.

Et qui vous permettra de retirer quelques fils. Promis !

Mon produit en lumière cette fois-ci, est la camerise et plus spécifiquement le vinaigre balsamique sauvage aux camerises de la Compagnie Camerises Mistouk, situé dans le Saguenay Lac St-Jean.

Cette entreprise d’ici, vous propose des produits santé, sans OGM, sans agents de conservation, sans additifs et sont certifiés Aliments Québec.

Saviez-vous qu’à la source, la camerise est une petite baie produite ici au Québec, très riche en antioxydant.

Sa couleur violine est magnifique, et la saveur douce, légèrement acidulée vous convaincra. A découvrir par le biais de ce vinaigre local et coloré!

Pour ce mois d’avril, j’avais envie d’associer le blanc et le violet parsemé de notes colorées afin de nous plonger vers des contrées ensoleillées.

Comme si l’évocation et la visualisation de ces rayons de soleil étaient transmis et bien présents, ici et maintenant, avec toutes les couleurs de ma recette. De la magie pure !

Ma palette de couleurs inspiration pour ma recette sont donc le blanc, le rouge violet et un arc en ciel de couleurs !  Soyons fou et plein de joie !

Le blanc m’apaise toujours et j’aime cette teinte qui illumine chaque recoin ou personne qui s’en pare.

Pour moi, le blanc représente la pureté, la paix et un espace sacré ou l’amour est omniprésent. Je l’intègre avec le tofu mou et les haricots blancs.

Le rouge, violet me stimule, m’ancre. C’est à la fois mon point de départ en tout (si vous me suivez vous savez de quoi je parle, sinon je vous invite à aller jeter un œil sur mes articles précédents).

C’est par cette lumineuse couleur et toute sa puissance holistique que l’on peut construire et s’élever.

Alors vous comprendrez pourquoi je l’insère pratiquement dans chacune de mes expériences culinaires mais aussi dans ma vie quotidienne.

C’est grâce au condiment qu’est le vinaigre balsamique sauvage aux camerises, que je vous offre cette notion constructive et essentielle. Pour rehausser cette idée, on parle d’un produit boréal, nordique et naturel. Bref, un vinaigre enraciné dans la terre.

L’arc en ciel de couleurs, c’est parce que je voulais introduire et ouvrir une porte sur non pas le printemps mais sur la continuité et l’évolution vers des temps plus cléments et chaleureux. Plus animés, plus stimulants vers lesquels nous nous dirigeons.

Alors gratitude, pour tout ce dont nous pouvons savourer déjà, rien qu’en parsemant de quelques ingrédients disponibles facilement.

Nous sommes chanceux de pouvoir découvrir et recevoir toute cette abondance chaque jour et de différentes façons, non ? Alors pourquoi ne pas remercier et leur rendre hommage, en créant des recettes inspirées, pleine de gout, de sens et de bonnes vibrations.

En prendre conscience rendra votre recette encore plus délicieuse et chargée d’un pouvoir dont vous ne soupçonnez pas forcément l’impact à chaque bouchée.

Prête à cuisiner entouré de soleil, de joie et d’odeurs alléchantes ?

Voici donc ma trempette aux haricots blancs et tofu.

Ingrédients :

  • 1 canne de haricots blancs égouttée
  • 1 demi bloc de tofu mou
  • Des légumes de votre choix croquants et découpés en rondelles, bâtonnets (ici j’ai pris du zucchini, des haricots verts crus, des tomates cerises, des carottes)
  • 1 filet de vinaigre balsamique sauvage aux Camerises
  • 1 filet d’huile de sésame
  • 1 ail
  • 1 échalote verte en rondelles
  • 1 cuillère à table de mélange de graines à crème Budwig

Préparation :

Au mixeur, mélanger les haricots, le tofu, l’échalote verte, l’ail, l’huile de sésame.

Après avoir obtenu une consistance trempette, déposez dans un bol profond et ajoutez le vinaigre en le mélangeant doucement. Saupoudrez du mélange à crème Budwig.

A servir avec tous les légumes crus de votre choix, et quelques craquelins.

Vous n’êtes pas obligée de mettre du tofu, mais c’est une belle façon de l’essayer et votre trempette sera plus nourrissante !

Il vous reste simplement à mettre une belle nappe, allumer quelques bougies, disperser quelques notes musicales pourquoi pas du Joe Dassin. Et simplement vous déposer et vous installer avec la suggestion du chef, un rafraichissant verre d’eau gazeuse thym & citron.

Profiter du moment, et répéter souvent. Le soleil est ici avec vous, n’en doutez jamais.

Le bonheur est simple et se créer chaque instant, si vous y croyez.

 

Papillement vôtre, Karine !

karine@Vgtables.com

www.Vgtables.com


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *